AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un petit verre pour la route

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
◖ déméter.
Je suis arrivé(e) à New Haven le : 02/07/2015 et j'ai envoyé : 123 courriel. J'ai : 24 ans. Je suis d'origine : écossaise Je travaille/étudie depuis : quatre ans ans et j'ai choisi la filière : Histoire points. On dit que je ressemble à : Lindsay Hansen Je dois mon jolie minois à : Nelliel et mon pseudo sur la toile c'est : Eira

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Un petit verre pour la route   Lun 6 Juil - 22:14


   
   
Un petit verre pour la route

   Un peu au hasard, Eileen avait déambulé dans les rues de New Haven. Elle était arrivée aux états-unis il y avait tout juste trois jours. La jeune femme était un peu perdue. Cela ne ressemblait en rien à l’Écosse. En arrivant dans West New Haven, elle apprécia l'ambiance du quartier. Elle avait décidé plus tôt dans l'après-midi d'aller se balader, un peu au hasard pour visiter la ville sans se prendre la tête. Elle ne craignait pas de se perdre, étant dotée d'un très bon sens de l'orientation. Elle souhaitait profiter de l'été pour se familiariser dans son nouveau lieu de vie avant de débuter les cours. Eileen s'était trouvé un petit job dans un bar, ce qui lui permettrait de se mettre un peu de sous de côté. Aujourd'hui, elle ne travaillait pas. Elle avait donc décidée de ne pas rester enfermée chez elle. La jeune femme s'émerveillait presque devant tout ce qui l'entourait. Elle avait conscience de passer pour la parfaite touriste. Surtout avec sa peau claire et ses cheveux roux. Elle avait parfaitement une tête d'écossaise. Mais bon, elle s'en fichait un petit peu. Il était pratiquement dix-neuf heures. Il faisait encore chaud dehors. Eileen aperçut un petit troupeau de gens à quelques mètres devant elle. En avançant, Eileen compris qu'ils se tenaient devant un pub. Central Pub, lut-elle sur la devanture. Elle songea que rien ne vaudrait jamais les pubs de Grande-Bretagne. Mais celui-ci semblait particulièrement animé. Décidant qu'elle avait soif, elle s'y arrêta. Non sans mal, elle réussit à atteindre le bar. Elle se commanda un whisky, fidèle à elle-même et à ses origines. Après tout, quitte à se désaltérer et se trouver dans un pub, autant faire ça bien. Elle resta accoudée au comptoir, étant donné qu'elle ne connaissait personne. Le barman, un gentil garçon, discuta un peu avec elle. Il lui fit remarquer gentillement qu'elle avait un drôle d'accent. On lui avait dit quelques jours auparavant qu'il n'y avait que les écossais pour rouler les "R" ainsi. Eileen avait alors éclaté de rire, et avait fait exprès d'accentuer tous les mots qu'elle prononçait. Cela avait l'air d'avoir effet sur les garçons. La jeune femme avala une  gorgée de son whisky. Le barman s'était étonné et lui avait dit que ce n'était pas un alcool à femme. Elle avait alors répliqué que c'était parce qu'il ne connaissait pas de vraie femme, avec un petit clin d’œil. Décidément, les préjugés allaient bon train ces temps-ci.
   

   made by roller coaster
   
Revenir en haut Aller en bas
avatar
◖ admin.
Je suis arrivé(e) à New Haven le : 21/06/2015 et j'ai envoyé : 467 courriel. J'ai : 27 ans. Je suis d'origine : américaine, italienne et irlandaise Je travaille/étudie depuis : 8 ans et j'ai choisi la filière : Criminologie (majeure) psychologie (mineure) ans et je suis : vendeur chez lush points. On dit que je ressemble à : Louis Tomlinson Je dois mon jolie minois à : ©kordeism et mon pseudo sur la toile c'est : Bittersweet

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Un petit verre pour la route   Ven 31 Juil - 0:37

Un petit verre pour la route
Eileen Fraser & Dorian King
Ce soir, Dorian est de sorti, mais il est bien décidé à ne pas rentrer trop tard et surtout pas trop alcoolisé, car le lendemain matin il doit se rendre chez Lush, il est chargé de faire l'ouverture de la boutique. L'ainé garçon des King est un jeune homme consciencieux et professionnel et jamais il ne se permettrait de prendre le risque d'arriver en retard à son travail ou dans un état peu convenable pour accueillir les clients, il tient trop à cet emploi dont il a réellement besoin. Du coup, il accompagne quelques-uns de ses amis au Central Pub, et quand ces derniers décideront de partir en soirée, lui rentrera bien sagement à la maison. Ils sont en groupe devant le pub, la soirée a déjà commencé pour lui et ses potes, mais puisque maintenant les lieux publics sont non-fumeurs, ils se retrouvent tous à être obligé de fumer dehors. Alors qu'il finit sa cigarette et se décale pour en jeter le mégot dans le cendrier mis à disposition, il aperçoit une jeune femme qui lui dit vaguement quelque chose. Dorian la suit des yeux un moment alors qu'elle entre dans le pub. Sa chevelure flamboyante ne passant pas inaperçue, il remet la demoiselle très rapidement. Ces derniers jours, il n'arrête pas de la croiser, c'est presque limite s'il croyait qu'elle le suit, même s'il se doute bien que ça ne doit être que pure coïncidence. Quoi qu'il en soit, il n'arrête pas de la voir en ce moment, alors qu'il est certain ne l'avoir jamais vu par ici avant. « Humm bon choix Donkey Kong, elle n’est pas mal du tout la rouquine. » Un de ses amis lui met une tape sur l'épaule et le pousse vers l'intérieur. « Bah t'attends quoi pour aller lui parler, elle est toute seule en plus. » Qu'est-ce que cela peut énerver le châtain quand ses potes font ça, ils savent pourtant que Dorian n'est pas un dragueur, qu'il est nul pour ça, et puis là, s'il regardait la jeune femme, ce n'est que parce que ça l'intrigue de la voir partout où il se trouve, pas parce qu'elle l'intéresse, même s'il doit bien le concéder, elle est carrément mignonne. Histoire de ne pas se faire plus ennuyer par ses copains, il rentre dans le pub et va s'assoir à la place à côté de la rouquine. « Une pécheresse s'il te plaît. » Quand le barman lui amène sa boisson, il la prend puis tourne le visage vers la demoiselle « Salut. » Ce n’est pas ce qu'il y a de plus original pour entamer la conversation, mais il n'a trouvé rien d'autre. Il ne va peut-être pas directement lui dire qu'il a l'impression de la voir partout où il passe, ça ferait probablement un peu bizarre et elle risquerait de le prendre pour un malade.


❖❖❖❖❖❖❖❖❖❖❖❖❖❖❖❖❖❖

Revenir en haut Aller en bas
avatar
◖ déméter.
Je suis arrivé(e) à New Haven le : 02/07/2015 et j'ai envoyé : 123 courriel. J'ai : 24 ans. Je suis d'origine : écossaise Je travaille/étudie depuis : quatre ans ans et j'ai choisi la filière : Histoire points. On dit que je ressemble à : Lindsay Hansen Je dois mon jolie minois à : Nelliel et mon pseudo sur la toile c'est : Eira

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Un petit verre pour la route   Mer 5 Aoû - 15:38


 
 
Un petit verre pour la route

  Eileen était ravie d'avoir trouvé ce bar. Il lui rappelait un peu l'ambiance des pubs de chez elle. Avec le côté folklorique en moins cela dit. Elle observa avec amusement ce qu'il se passait autour d'elle. Passer d'un pays à un autre était relativement aisé quand la langue restait la même. Elle n'éprouvait pas de difficulté à s'intégrer pour le moment. Pourtant, elle était là depuis plus d'un mois. Dans quelques semaines, elle pourrait enfin aller en cours. La jeune femme n'était pas de ceux qui adorent les vacances. Elle préférait de loin aller à l'université. Elle était tellement passionnée par ce qu'elle étudiait. Même pendant les vacances, il lui arrivait de temps en temps d'aller faire un tour à la bibliothèque. Elle avait entreprit récemment des recherches personnelles. Elle savait déjà que certains de ces ancêtres avaient émigrés en Amérique après la bataille de Culloden. Elle espérait pouvoir retrouver leurs traces dans les archives des États-Unis. Eileen ne savait pas vraiment d'où lui venait cette passion du passé. Elle avait été sans aucun doute influencée par son père, professeur d'histoire au lycée. La jeune femme avait été bercé dans la culture et le patrimoine dès son enfance. Elle regardait des reportages avec son père, visitait des sites historiques toujours avec ce dernier. Et puis la jeune femme était tombée sur des beaux livres qui l'avaient fortement intrigués. Un sur les plantes médicinales, et l'autre sur l'histoire. Depuis, les passions de l'écossaise s'étaient développées de manière croissante.

Eileen sortit de ses pensées pour revenir à la réalité. Plus le temps passait, plus il y avait de monde. Les travailleurs étaient débauchés, tout le monde était prêt pour faire la fête. La jeune femme continua de siroter son whisky, appréciant l'ambiance enjouée qui régnait autour d'elle. Le barman continua de l'embêter quelque peu, ce qui l'amusa beaucoup. Mais il fut vite débordé par son travail, les clients commandant sans cesse de nouveaux verres. Elle ne fit pas vraiment attention aux gens autour d'elle jusqu'à ce qu'un jeune homme vienne à côté pour commander une pécheresse. Très bon choix songea t-elle sans tourner la tête vers le commanditaire. Il lui adressa tout de même la parole. « Salut. » Surprise, elle tourna les yeux vers lui. Elle ne connaissait encore personne. Enfin, elle avait fait quelques rencontres mais rien de plus. Elle se rendit compte qu'elle le dévisageait impoliment. Il lui disait quelque chose. Se reprenant, elle plissa les yeux et se redressa. Bonsoir ! répondit-elle avec un grand sourire. Maintenant elle se souvenait. Elle l'avait croisé à plusieurs reprises et à divers endroits. La première fois avait du être à la bibliothèque de l'université alors qu'elle visitait les lieux. Je m'appelle Eileen se présenta t-elle sans plus de chichis. Ils n'allaient tout de même pas s'arrêter sur des salutations. Elle leva son verre pour trinquer avec la bière du jeune homme. Il y avait une place à côté d'elle, peut être allait-il la prendre. Elle n'en voyait aucun inconvénient. Elle adressa un petit clin d’œil narquois au barman qui lui faisait discrètement des grimaces. Celui là, elle ne le connaissait pas très bien, mais cela promettait s'il continuait à la charrier ainsi. Elle reporta son attention au jeune homme avec qui elle venait d'échanger quelques mots. Elle se demandait dans quelle filière il étudiait, mais aussi à quel fraternité il appartenait, s'il en avait une bien sûr. Eileen était récemment rentrée chez les Déméter. Ce système l'amusait au plus haut point. Il n'y avait qu'aux USA qu'on voyait ce genre de chose. On s'est déjà croisé, non ? demanda t-elle même si la réponse était évidente.
 

  made by roller coaster
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Un petit verre pour la route   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un petit verre pour la route
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un petit verre pour la route
» Petit jeu pour Paques............
» Un petit mot pour débuter cette semaine
» Petit quizz pour choisir le bon tricycle...
» petit texte pour les finissants

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
☞ such a day :: NEW HAVEN :: West New Haven :: Westville :: Central Pub-