AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 galays ♦ un jour j'irais vivre en Théorie, parce que là-bas, tout se passe bien.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
◖ athéna.
Je suis arrivé(e) à New Haven le : 02/06/2015 et j'ai envoyé : 303 ans. Je suis d'origine : américaine Je travaille/étudie depuis : six ans et j'ai choisi la filière : sciences de la santé ans et je suis : caissière points. On dit que je ressemble à : k. scodelario Je dois mon jolie minois à : shiya et mon pseudo sur la toile c'est : cap.

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: galays ♦ un jour j'irais vivre en Théorie, parce que là-bas, tout se passe bien.   Dim 7 Juin - 17:22


Un jour j'irais vivre en Théorie.
gale et alays


Un bouquet de roses blanches à la main, des vêtements plutôt sombres, j’avançais dans les allées du cimetière de New Heaven. Arrivée au pied de la tombe je relevais la tête pour y lire le nom ma sœur aînée. Un sourire amer étirait mes lèvres « Salut Lena. », adressais-je au morceau de marbre qui se tenait devant moi. Je me baissais pour ramasser sur la tombe les pots de fleurs qui étaient tombés avec le vent. Je rassemblais l’ensemble des fleurs fanées pour les jeter. Je déposais ensuite les roses dans l’un des vases que je venais de vider avant de m’asseoir en tailleur devant la pierre. « Tu me manques tu sais. », ça pouvait avoir l’air ridicule mais j’avais besoin de parler « avec elle ».  J’aimais ma sœur, plus que tout au monde, après le décès de notre père elle avait été la seule vraie partie de ma famille sur laquelle j’ai pu compter. Sa « disparition » m’avait fait énormément de mal et je devais admettre que si Gale, son petit-ami n’avait pas été à mes côtés j’aurais certainement très mal tourné. Mais j’avais coupé les ponts avec lui et je me trouvais à nouveau sans aucune notion familiale stable. Ma mère était en cure, mon père et ma sœur sous terre, autant vous dire qu’on à connu mieux dans le foyer. Mais j’étais devenue indépendante. Je savais me débrouiller seule sans avoir besoin de qui que ce soit ou presque. Parce que même si j’avais l’air d’une fille un peu schizophrène assisse à discuter avec un morceau de marbre, ça j’en avais besoin. « Tu as vu je t’ai ramener des roses, les blanches, celles que tu préfères. », ajoutais dans ma conversation avec moi-même. Je baissais un instant les yeux avant de reprendre « Maman est toujours en centre. Mais elle va mieux, enfin c’est ce qu’ils me disent. Tu sais, j’ai beau l’aimé très fort je sais pas si j’aurais le courage que m’en occuper encore .. », dis-je en espérant que l’on me dise que je n’avais pas à culpabiliser pour ça. Je relevais la tête pour poser mon regard sur les lettres dorées, une larme glissait alors le long de ma joue avant qu’un soupire ne sorte du plus profond de mes poumons. J’avais surmonté tout ça, j’avançais dans ma vie mais cette absence permanente revenait parfois au galop. Certains me disent les phrases classiques comme « elle est mieux où elle est » ou encore « au moins maintenant elle ne souffre plu », des phrases qui ne font que passer et qui ne change rien à la souffrance dans ces cas là. Mais j’avais réussi à passer le cape, à avancer gentiment dans ma propre vie, même si celle-ci me paraissait plutôt vide, je savais que je pouvais être fière de me tenir debout. Je passais la main en dessous de mon œil avant de sourire une nouvelle fois, j’avais sans doute passé une bonne demi heure assise là à parler, ou pas, « avec ma sœur ». Ces moments me faisait du bien, ils étaient pour moi comme une libération ….
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
avatar
◖ students.
Je suis arrivé(e) à New Haven le : 31/05/2015 et j'ai envoyé : 149 courriel. J'ai : 26 ans. Je suis d'origine : anglais Je travaille/étudie depuis : 6 ans et j'ai choisi la filière : commerce depuis 6 ans et je suis : serveur à mi temps dans un restaurant points. On dit que je ressemble à : dylan o'bryan Je dois mon jolie minois à : .uc et mon pseudo sur la toile c'est : coco

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: galays ♦ un jour j'irais vivre en Théorie, parce que là-bas, tout se passe bien.   Lun 8 Juin - 22:51




Alays & Gale

Je marche au ralenti depuis ce matin et c’est pas dans mes habitudes. En temps normal je suis super actif, je bois mon café, mange mon toast, je vais faire mon footing matinal et j’en passe, mais là je n’arrivais même plus à mettre ma dosette de café dans ma machine Nespresso. D’habitude je passe voir mon voisin, pour le saluer et faire une partie de jeux vidéos à cette heure mais là aucune motivation. Sérieusement on aurait dit un zombi, je fais peur à voir. J’ai regardé ma montre, il était temps que j’y aille… mais impossible de passer le pas de ma porte… je n’y arrive tout simplement pas. Je crois qu’au bout de 30 secondes d’hésitations j’ai fini par sortir de mon appartement.

Une vingtaine de minutes plus tard j’étais arrivé…. Au cimetière ! voilà la raison de mon étrange comportement. Aujourd’hui c’est le 2ème anniversaire de sa mort… Anniversaire… se mot me donne envie de vomir… comment on peut célébrer un décès ? moi je ne le célèbre pas, je le pleur tout simplement. Deux ans qu’elle est morte… le temps passe vite mais à la fois lentement… je sais cette phrase fait philosophe et pourtant c’est la réalité. Léna est morte y’a deux ans et son souvenir me hante constamment. J’ai réussis à aller de l’avant, à reconstruire ma vie, mais elle me manque toujours autant.

Je marchais dans le cimetière, un bouquet à la main et j’approchais de sa pierre tombale quand j’ai stoppé net… Alays était là, devant la même tombe. Je n’étais pas étonné de la voir après tout elle vient elle aussi pour les 2 ans de sa mort. Mais j’étais juste surpris de la revoir… je n’ai plus de nouvelles d’elle depuis… un an je crois ! Je ne voulais pas m’immiscer dans ce moment gênant… alors je suis resté à l’écart le temps qu’elle termine. Mais en voulant reculer j’ai marché sur une branche, signalant donc ma présence à Alays. Cette fois elle m’a donc remarqué…

Nos yeux se sont croisés… je ne sais pas si elle était en colère, surprise, ou heureuse de me voir. Moi j’étais tout simplement gêné d’avoir fait irruption dans ce moment d’intimité mais j’étais aussi mal à l’aise. « Désolé je ne voulais pas t’interrompre ». J’aurai pu lui sourire, la prendre dans mes bras et lui dire qu’elle m’a manqué mais je n’ai rien fait. Elle a été claire la dernière fois qu’on s’est vu et j’ai retenu la leçon. Je pouvais donc paraitre très froid mais comment ne pas l’être quand on se fait remballer comme on m’a remballé ?


Revenir en haut Aller en bas
avatar
◖ athéna.
Je suis arrivé(e) à New Haven le : 02/06/2015 et j'ai envoyé : 303 ans. Je suis d'origine : américaine Je travaille/étudie depuis : six ans et j'ai choisi la filière : sciences de la santé ans et je suis : caissière points. On dit que je ressemble à : k. scodelario Je dois mon jolie minois à : shiya et mon pseudo sur la toile c'est : cap.

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: galays ♦ un jour j'irais vivre en Théorie, parce que là-bas, tout se passe bien.   Mer 10 Juin - 22:48


Un jour j'irais vivre en Théorie.
gale et alays


Assise devant le marbre, je disais quelques derniers mots à ma sœur. J’essuyais ma joue mouillée par mes larmes quand un bruit venant de derrière moi retint mon attention. Je tournais instinctivement la tête vers l’arrière. Dans un premier temps, je vis simplement une paire de chausses, masculine visiblement. Je relevais alors un peu plus la tête, voyant que ce dernier ne passait pas sa route. Lorsque mon regard se posait sur son visage, je me sentis comme départagée entre plusieurs émotions différentes. « Désolé je ne voulais pas t’intrrompre. », m’annonçait avec froideur le petit ami de ma défunte sœur. Je le fixais dans les yeux, départager entre l’envie de lui sauter dans les bras et celle de partir en courant. « Salut. », me contentais-je de répondre avant de me retourner à nouveau vers la tombe de ma sœur. Je fermais un instant les yeux avec une seule idée en tête ’et merde’. Je pinçais mes lèvres entre elle avant d’ouvrir une nouvelle fois les yeux. « Elle me manque. », dis-je en fixant d’un regard vide les lettres dorées qui gravaient dans la pierre le prénom de Lena. Et accessoirement Gale me manquait aussi, mais ça j’étais incapable de le lui dire. Je poussais un léger soupire avant de me relever. Je posais ma main une dernière fois sur le marbre comme pour dire au revoir à mon aînée. Je me tournais alors vers Gale pour lui faire face. Je n’avais pas revu ce garçon depuis un an. On s’était plus ou moins « disputés » suite au fait qu’il m’est avoué ses sentiments, j’avais donc préférée, parce que je pensais plus respectueux pour ma sœur, de prendre mes distances avec le jeune brun. Je m’en voulais affreusement d’avoir réagit de la sorte avec le jeune homme. Je le regardais depuis quelques instants maintenant comme si j’espérais qu’il comprenne ce « désolé » qui tournait en boucle dans ma tête rien qu’en regardant mes yeux. Je baissais la tête sachant très bien que j’étais inexcusable. « Je vais te .. Laisser la place. Gale. », lui adressais-je avant de faire quelques pas hésitants vers lui. Je n’avais pas prononcé son nom depuis si longtemps maintenant et le fait de le faire me faisait sentir dans ma poitrine mon cœur se serrer. Je pinçais mes lèvres entre elle avant de m’arrêter à quelques centimètres du jeune garçon. Hésitante, je posais ma main sur son épaule comme pour lui transmettre tout mon soutien. Je l’aurais bien pris dans mes bras pour le serrer contre moi aussi fort que je le pouvais, j’aurais bien pleuré dans ces bras pour lui montrer à quel point il me manquait. Mais je ne pouvais pas, bien trop honteuse de ma réaction. « Courage. », me contentais-je d’ajouter. Le fait d’avoir simplement posé ma main sur son épaule me faisait me sentir bien, comme soutenu, une chose que je n’avais plu ressenti depuis bien longtemps. Un bien être tel que j’avais du mal à retirer ma main, mon regard posé sur son visage si rassurant, je savais que je devais m’en aller et laisser Gale se recueillir seul. Je savais qu’il ne voulait s’en doute plus me voir. Mais même si mon esprit me disait de partir, je n’arrivais pas à trouver la force de le faire..
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
avatar
◖ students.
Je suis arrivé(e) à New Haven le : 31/05/2015 et j'ai envoyé : 149 courriel. J'ai : 26 ans. Je suis d'origine : anglais Je travaille/étudie depuis : 6 ans et j'ai choisi la filière : commerce depuis 6 ans et je suis : serveur à mi temps dans un restaurant points. On dit que je ressemble à : dylan o'bryan Je dois mon jolie minois à : .uc et mon pseudo sur la toile c'est : coco

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: galays ♦ un jour j'irais vivre en Théorie, parce que là-bas, tout se passe bien.   Jeu 11 Juin - 18:40




Alays & Gale

J’ai eu du mal à accepter le décès de Lena… je l’avais aimé, et je trouvais ça  injuste qu’elle nous quitte aussi jeune. Mais si j’ai réussis à surmonter cette épreuve c’est grâce à Alays. Elle m’avait aidé à avancer et sans elle, je serai toujours au même stade : triste. Sauf qu’au fur et à mesure que je passais du temps avec elle, elle est passée de simple sœur de mon ex à amie. Puis j’ai commencé à avoir des sentiments pour elle. J’ai décidé de tout lui avouer, pensant que c’était réciproque, mais au lieu de ça j’ai eu le droit à une remontrance de sa part. elle m’avait dit que ça ne se faisait pas, que c’était irrespectueux envers Lena. Et je n’ai plus eu des nouvelles d’elle. Mon égo en a pris un coup ce jour-là… j’avoue mes sentiments et je me fais remballer comme un mal propre. J’ai fini par penser à autre chose, j’ai fréquenté d’autres filles, mais au fond j’ai jamais réussis à la zapper de mon esprit. Et là je tombe sur elle au cimetière. Une fois la surprise passée, je m’étais excusé car visiblement je la dérangeais.   « Salut… Elle me manque. » Je n’ai rien dit . Je me suis content" de la regarder, même si elle fixait de nouveau la pierre tombale. Lena me manque aussi, mais ça elle le sait. Puis elle tourna à nouveau de la tête et me fixa longuement. Je ne sais pas trop ce qu’elle espérait… elle croit que je lis dans ses pensées ? le fait qu’elle me fixe me mettait mal à l’aise. Puis elle enchaina. « Je vais te .. Laisser la place. Gale.» Elle fit quelques pas pour arriver à ma hauteur. Et j’ai alors sentis sa main se poser sur mon épaule. Son contact m’avait maqué… j’avais envie de la prendre dans mes bras mais je me suis juré de ne plus faire aucun signe d’affection envers elle vu qu’elle m’a clairement dit qu’elle trouvait ça déplacé. « Courage. »

J’ai tourné mon regard pour la fixer… a mon tour de la fixer longuement… puis tout doucement j’ai chuchoté « Merci »… qu’est-ce que je peux dire d’autre ? Je pensais qu’elle allait s’en aller pour me laisser mon tour, pourtant sa main resta sur mon épaule et on continuait à se fixer. On ne parlait pas et j’avoue que c’est dérangeant. Je ne sais pas ce qu’elle est en train de se dire dans sa tête…  Mais au bout d’un moment j’ai compris qu’on ne pouvait pas rester comme ça à se regarder dans le blanc des yeux. Depuis tout à l’heure je ne parlais pas, et faut bien que quelqu’un se lance. Alors j’ai délicatement pris sa main ( celle posée sur mon épaule) …  « Tu peux rester si tu veux. Je voulais juste déposer le bouquet » et c’est d’ailleurs ce que j’ai fait. Je me suis rapproché de la pierre, j’ai déposé le bouquet et j’ai de nouveau regardé Alays qui était maintenant à deux mètres de moi. « Tu as l’air d’aller bien. » En fait j’en sais rien, mais c’était un moyen d’engager la conversation. Je ne savais pas si elle compte me parler, mais au moins je tente et je verrai bien.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
◖ athéna.
Je suis arrivé(e) à New Haven le : 02/06/2015 et j'ai envoyé : 303 ans. Je suis d'origine : américaine Je travaille/étudie depuis : six ans et j'ai choisi la filière : sciences de la santé ans et je suis : caissière points. On dit que je ressemble à : k. scodelario Je dois mon jolie minois à : shiya et mon pseudo sur la toile c'est : cap.

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: galays ♦ un jour j'irais vivre en Théorie, parce que là-bas, tout se passe bien.   Jeu 11 Juin - 20:18


Un jour j'irais vivre en Théorie.
gale et alays


Gale prenait ma main, mes pupilles s’être dilatés vu le rythme auquel battait mon cœur à cette instant. « Tu peux rester si tu veux. Je voulais juste déposer le bouquet. », m’adressait-il avant de s’avancer vers la tombe de Lena. Il y déposait avec soin le bouquet avant de se retourner vers moi. « Tu as l’air d’aller bien. », me dit-il en me fixant. Mes joues rougis et mes yeux gonflés par les larmes ne lui inspiraient donc que cela. Je croisais les bras de manière a frotter doucement l’un de mes mains le long de mon bras. Je baissais le regard, devais-je lui mentir, nier que je vivais mal son absence dans ma vie ou tout simplement tout avouer. Je haussais les épaules avant de reposer mon regard sur son visage si rassurant. « Je me bat. Et bien je n’ai pas à me plaindre, je suis en vie moi .. », dis-je avec mon sarcasme habituel. Je soupirais alors, pensant que cette conversation était ridicule, nous étions amis, comment avions nous pu en arriver là ? Je ne songeais qu’à m’excuser et pourtant, les seuls mots qui sortaient de ma bouche fût les suivants, « Et toi ? tu … avances ? », demandais-je en continuant à frotter ma main contre mon bras comme si j’étais gênée par ce que j’étais entrain de vivre. Gale était tout ou en partie ce qu’il me restait, ma mère était toujours là évidemment mais elle était dépendante à l’alcool et sûrement à d’autres substances dont je préférais tout ignorer. Gale avait été un soutien, une béquille pour moi lorsque j’ai perdu ma sœur. Et lorsqu’il m’a avoué éprouver des sentiments pour moi j’ai comme paniqué. Non pas que les sentiments en questions n’existaient pas en moi, seulement je ne pouvais pas tout d’abord faire ça à ma sœur, c’était comme lui volé son petit ami à ce moment là pour moi. Avec le recul évidemment je me dis qu’elle préférerait sans doute qu’il finisse avec moi plutôt qu’avec une autre mais j’avais peur de mal faire, de faire une erreur dans mes suggestions sur ce que voudrait Lena à ce sujet. Sans oublier que j’avais perdu en vingt et un ans les trois personnes que j’aimais plus que tout au monde : mon père puis ma mère et enfin ma sœur. C’était comme si, je détruisais tout ce que je touchais, comme si tout ceux que j’aimais devenait maudit. Et quand Gale m’a avoué tout ça ce sont les deux choses qui me sont venues à l’esprit. Je m’interdisais de vivre, d’aimer tout simplement. Une chose que je regrettais amèrement maintenant que j’avais Gale en face de moi. Tout ce temps perdu alors que je ne pensais qu’à une chose : m’excuser et tout recommencer à zéro. Je m’approchais à nouveau de la pierre tombale avant de m’assoir dos à elle cette fois, « Vient .. », lui demandais-je comme une faveur en posant ma main au sol à côté de moi. Nous devions avoir une discussion mais en un an c’était la première fois que nous nous rencontrions à nouveau et même si j’avais tendance à ne pas avoir ma langue dans ma poche, j’avais aussi ces côtés doux et sincère qui faisaient que je ressentais ce besoin d’aborder les choses calmement, posément …
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
avatar
◖ students.
Je suis arrivé(e) à New Haven le : 31/05/2015 et j'ai envoyé : 149 courriel. J'ai : 26 ans. Je suis d'origine : anglais Je travaille/étudie depuis : 6 ans et j'ai choisi la filière : commerce depuis 6 ans et je suis : serveur à mi temps dans un restaurant points. On dit que je ressemble à : dylan o'bryan Je dois mon jolie minois à : .uc et mon pseudo sur la toile c'est : coco

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: galays ♦ un jour j'irais vivre en Théorie, parce que là-bas, tout se passe bien.   Mer 17 Juin - 18:03




Alays & Gale

J’avais remarqué qu’elle avait pleuré quelques instants plus tôt, mais si j’ai dit qu’elle avait l’air bien je ne le pensai pas. C’était juste un moyen d’engager la conversation, et puis oui elle pleure, mais c’est du à sa présence ici au cimetière en ce jour particulier. « Je me bat. Et bien je n’ai pas à me plaindre, je suis en vie moi. » j’ai hoché de la tête en émettant un petit grognement qui ressemblait à un « hum » approbateur. « Et toi ? tu … avances ? » j’ai relevé ma tête vers elle, elle était en train de frotter son bras, gêné par cette situation. Je me sis ensuite contenté d’hausser les épaules avant de lui répondre. « J’avance oui ! c’est dur sans elle et sans toi mais j’avance. » J’avais été honnête, je déteste mentir. J’allais surement la mettre encore plus mal à l’aise mais elle était en droit de savoir qu’elle me manque. Malgré la froideur que je lui témoignais Alays restera Alays à mes yeux.

Je comprenais sa réaction. Elle m’avait repoussé par amour pour sa sœur, mais ce que j’appréciais le moins c’est qu’elle ne m’est jamais donnée de nouvelles par la suite. Ce fut un silence radio pendant un an. Alors en plus de me faire rejeter, j’ai aussi perdu mon amie. C’est donc normal que je lui en veuille encore. « Vient .. », elle m’invita à m’assoir à côté d’elle et je me suis exécuté. Elle aurait pu s’en aller, et continuer son silence radio, mais elle en avait décidé autrement. Je ne sais pas ce qu’il se passe dans sa tête mais dans le mienne c’est clair et net : elle vouait qu’on parle et j’étais ravi par sa proposition.

Une fois assis à côté d’elle j’ai gardé le silence pendant un court instant. La situation était bizarre, nous deux assis dans un cimetière, proche de la tombe de mon ex décédée. Si la situation n’avait pas été si dramatique j’en aurai rigolé c’est sûr. J’avais du mal à me concentrer sur Alays sachant que sa sœur se tenait à quelques mètres, mais j’ai réussis à faire abstraction de ça. Seule Alays comptait pour le moment et j’avais une question à lui poser, une seule. J’ai tourné ma tête pour la regarder droit dans les yeux. « Pourquoi tu ne m’a jamais recontacté ? » Après lui avoir avoué mes sentiments elle était partie. J’avais essayé de la joindre par téléphone mais elle ne m’a jamais rappelé…. J’avais le droit de savoir pourquoi ! Oui elle ne partageait pas mes sentiments, mais de là à partir sans rien dire. « J’avais espéré qu’après quelques jours tu me recontacte »… j’avais naïvement pensé que quand elle se serait calmée elle serait revenue vers moi et on aurait fait comme si de rien n’était pour continuer à vivre notre belle amitié.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
◖ athéna.
Je suis arrivé(e) à New Haven le : 02/06/2015 et j'ai envoyé : 303 ans. Je suis d'origine : américaine Je travaille/étudie depuis : six ans et j'ai choisi la filière : sciences de la santé ans et je suis : caissière points. On dit que je ressemble à : k. scodelario Je dois mon jolie minois à : shiya et mon pseudo sur la toile c'est : cap.

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: galays ♦ un jour j'irais vivre en Théorie, parce que là-bas, tout se passe bien.   Mer 17 Juin - 22:07


Un jour j'irais vivre en Théorie.
gale et alays


Gale s’installait à mes côtés à ma demande. Au vu de ses questions il avait parfaitement comprit là où je voulais en venir. Il fallait bien admettre qu’il me connaissait plutôt bien le bonhomme. Je baissais les yeux un instant avant de poser mon regard dans le sien. « Je pouvais pas te répondre. Je ne pouvais pas faire ça à Lena. Tu peux comprendre ça Gale ? », demandais-je le regard plein de sincérité. Je fis un simple signe non de la tête avant de baisser la tête pour pincer mes lèvres entre elles. « Je ne voulais pas te faire de mal, je ne voulais pas tout détruire entre nous. Je ne voulais pas trahir ma sœur. Tu as été son petit ami, tu as sans doute couché avec elle. Inverse les rôles une seconde. Imagine que ce soit ton frère sous cette foutue pierre et moi à ta place. Comment aurais-tu réagis ? », demandais-je avec plus ou moins de fermeté. J’essayais de faire comprendre à Gale la difficulté de ma situation évidemment la sienne n’était pas plus simple mais je n’avais pas encore fait le deuil de ma sœur à l’époque et j’avais peur d’aimer…  Je regardais Gale dans les yeux, l’envie de le serrer contre moi m’effleurais l’esprit mai je savais pertinemment qu’il m’en voulait bien trop pour ça ce qui étai compréhensible. « Gale je suis désolée d’accord. Je m’en veux réellement d’avoir tout fichu en l’air.., continuais-je avec toujours autant de sincérité. « Mais tu as sans doute avancer, tout comme moi, tu es passé à autre chose et c’est très bien pour toi. J’en suis ravie. », admis-je d’une voix tremblante masquant mon manque de franchise pour le coup. Evidemment je faisais référence au fait qu’il devait avoir une petite amie et même si j’avais dis en être ravie je savais très bien que je regrettais amèrement ma réaction des années passées. « Tu sais, même si je me suis reconstruite, que j’ai plus ou moins refais ma vie. C’est différent sans toi dans ma vie. », avouais-je avec plus de franchise que précédemment. Je frottais une nouvelle fois mon avant-bras gênée par cette situation plus que délicate pour moi comme pour lui sans doute. Je pris une bonne inspiration avant de regarder droit devant moi, toutes ces tombes qui s’alignaient les unes à côtés des autres. Mon regard était songeur, je devais admettre que mon esprit me donnait de drôles d’idées l’espace d’un instant. C’’était donc ainsi que nous terminions tous ? C’était comme ça pour tout le monde, après une vie plus ou moins longues et pourtant nous trouvions malgré cette réalité le moyen de ne gâché la vie avec des histoires plus ou moins compliquées alors qu’elles pourraient être tellement plus simple. L’espace d’une seconde je me suis dit que face à la mienne d’histoire je devrais peut-être simplement l’embrasser là maintenant tout de suite, juste pour arrêter de perdre mon temps si précieux à lutter contre des sentiments qui tôt ou tard ressortirait…
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
avatar
◖ students.
Je suis arrivé(e) à New Haven le : 31/05/2015 et j'ai envoyé : 149 courriel. J'ai : 26 ans. Je suis d'origine : anglais Je travaille/étudie depuis : 6 ans et j'ai choisi la filière : commerce depuis 6 ans et je suis : serveur à mi temps dans un restaurant points. On dit que je ressemble à : dylan o'bryan Je dois mon jolie minois à : .uc et mon pseudo sur la toile c'est : coco

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: galays ♦ un jour j'irais vivre en Théorie, parce que là-bas, tout se passe bien.   Mar 23 Juin - 19:59




Alays & Gale

« Je pouvais pas te répondre. Je ne pouvais pas faire ça à Lena. Tu peux comprendre ça Gale ? Je ne voulais pas te faire de mal, je ne voulais pas tout détruire entre nous. Je ne voulais pas trahir ma sœur. Tu as été son petit ami, tu as sans doute couché avec elle. Inverse les rôles une seconde. Imagine que ce soit ton frère sous cette foutue pierre et moi à ta place. Comment aurais-tu réagis ? » Alays était sincère mais encore une fois on en revenait à Lena. Encore une fois elle me disait que c’était à cause d’elle parce qu’elle avait trop de respect pour sa sœur. Au fond je la comprends, c’est normal, sauf que le temps a passé. Quand je lui ai avoué mes sentiments Lena était morte depuis un an. J’avais réussis à me reconstruire, à aller de l’avant. Mais apparemment Alays n’a pas réussis. Mais au moins je savais que ce n’était pas par manque de sentiments envers moi. Et d’ailleurs ça me fruste d’avantage. La seule raison pour laquelle elle m’a repoussé c’est par rapport à Lena et non parce que les sentiments n‘étaient pas réciproques. Mais encore une foi retour à la case départ. « Gale je suis désolée d’accord. Je m’en veux réellement d’avoir tout fichu en l’air.. Mais tu as sans doute avancer, tout comme moi, tu es passé à autre chose et c’est très bien pour toi. J’en suis ravie. »

C’était trop tôt pour elle tout simplement. Nous deux nous n’avancions pas à la même vitesse. Mais elle avait raison, j’ai avancé, et effectivement je fréquente une autre fille. ( a ce moment Gale sort avec Madisson) . Mais inutile de lui révéler ça, et de toute façon ça ne la concerne pas. « Oui j’ai avancé, j’avais déjà avancé quand je t’ai avoué mes sentiments et je continu toujours d’avancer même après ce qu’il s’est passé y’a un an. » …. J’ai marqué une pause avant de reprendre. « Mais ne t’en fais pas ! Je te comprends, même si c’est dur ! » Je comprends son choix de me rejeter, mais je ne l’accepte quand même pas. « Tu sais, même si je me suis reconstruite, que j’ai plus ou moins refais ma vie. C’est différent sans toi dans ma vie. », j’ai relevé ma tête pour la regarder droit dans les yeux. Est-ce que j’ai tout bien compris ? Elle s’est reconstruite ? Mais pas avec moi en gros ? « Ah ! tu fréquentes quelqu’un maintenant ? ne t’en fais pas tu peux me le dire, je suis passé à autre chose maintenant »… j’essayais de prendre un air détaché pour lui montrer que ça ne me touche pas…. Mais je voulais savoir si elle à un mec dans sa vie… parce que si elle a un mec je risque de ne pas trop apprécier cette révélation.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
◖ athéna.
Je suis arrivé(e) à New Haven le : 02/06/2015 et j'ai envoyé : 303 ans. Je suis d'origine : américaine Je travaille/étudie depuis : six ans et j'ai choisi la filière : sciences de la santé ans et je suis : caissière points. On dit que je ressemble à : k. scodelario Je dois mon jolie minois à : shiya et mon pseudo sur la toile c'est : cap.

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: galays ♦ un jour j'irais vivre en Théorie, parce que là-bas, tout se passe bien.   Mer 24 Juin - 18:20


Un jour j'irais vivre en Théorie.
gale et alays


Gale me demandait ouvertement si je fréquentais quelqu’un, ajoutant au passage que je pouvais le lui dire que je ne risquais pas de lui faire du mal puisqu’il était passé à autre chose. Une pinte vive me pinçait alors le cœur. Je l’avais bien cherché en même temps à lui dire que j’avais avancé. Même si cette dernière phrase m’avait vraiment fait de la peine, je redressais la tête posant mon regard sur Gale. Mon bon sens ne cessait de me rappeler que je devais limiter les dégâts et surtout arrêter de m’enfoncer dans des mensonges qui ne me ressemblaient pas. D’habitude sincère et franche je me montrais d’une mauvaise foi inexplicable ou presque. Parce que oui l’explication je l’avais et elle était en face de moi en ce moment même. Je pinçais alors mes lèvres entre elle réfléchissant à comment rattraper la situation. « Oui. Enfin c’est .. Oui je vois quelqu’un. », finis-je par dire. Inutile de vous dire à quel point l’envie de me gifler était insoutenable. Pourquoi je m’obstinais à raconter des idioties pareilles. Pourquoi je ne lui expliquais pas tout simple que je regrettais. Pourquoi je ne lui sautais pas simplement au cou. En somme je me sentais idiote et pourtant c’était sortie mais il m’envoyait des signes contraires aussi ‘c’est dur’ mais en même temps ‘tu peux me le dire ça me fait rien’. Comment vous interprétez ça vous ? « Je suis contente que tu es avancé tu sais. », mensonge sur mensonge, je ne cessais de m’enfoncé contrairement à ce que me disait de faire ma tête. Du coup, au vu de la manière dont je m’enfonçais j’en arrivais à la conclusion que lui non plu ne devais pas comprendre grand-chose à mes ‘signes’. Et pourtant je continuais bien sagement mettre mes mensonges les uns derrières les autres. « Et que donne cette avancée ? », ajoutais-je histoire d’en savoir un peu plus sur la ‘nouvelle vie’ de Gale. La curiosité ne faisait pas partie de moi, seulement concernant le jeune Rosenbach j’avais la sale habitude de ressentir, même si je ne voulais pas l’admettre, un peu de jalousie voir même de la possessivité c’est donc plutôt pour cette raison que je me montrais curieuse …
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
avatar
◖ students.
Je suis arrivé(e) à New Haven le : 31/05/2015 et j'ai envoyé : 149 courriel. J'ai : 26 ans. Je suis d'origine : anglais Je travaille/étudie depuis : 6 ans et j'ai choisi la filière : commerce depuis 6 ans et je suis : serveur à mi temps dans un restaurant points. On dit que je ressemble à : dylan o'bryan Je dois mon jolie minois à : .uc et mon pseudo sur la toile c'est : coco

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: galays ♦ un jour j'irais vivre en Théorie, parce que là-bas, tout se passe bien.   Jeu 2 Juil - 20:07




Alays & Gale

« Oui. Enfin c’est .. Oui je vois quelqu’un. » ça m’a fait comme un coup de poignard quand elle a dit ça. Mon cœur s’et serré, mes points aussi par la même occasion. Pourtant mon visage ne montre aucune émotion. Je ne voulais pas lui montrer que ça me touche alors que c’est le cas. J’ai aimé cette fille, je l’aime toujours d’ailleurs, et elle venait de m’annoncer qu’elle était en couple. Tout de suite je me suis imaginé alays en compagnie d’un dieu grec, amoureuse et même sur le point de se marier. Oui je vais loin mais c’est comme ça. « Ahh bah c’est super ! je suis ravi pour toi » par contre ma voix trahissait tout… on sentait que c’était hypocrite. Mais à quoi je m’attendais ? c’est moi qui lui ai dit qu’elle pouvait m’en parler et que j’étais passer à autre chose. Ça m’apprendra à être curieux. « et ça fait combien de temps ? » et voilà ! ma curiosité prend encore le dessus mais j’ai besoin de savoir.

« Je suis contente que tu es avancé tu sais. Et que donne cette avancée ? » Est-ce que elle aussi mentait ? est-ce que elle aussi était jalouse ? j’en sais rien, j’arrivais pas à décrire son expression de visage. Mais pourquoi serait-elle jalouse ? elle est en couple… mais en tout cas c’était à mon tour de répondre. Sauf que j’en avais pas envie… je suis en couple avec Maddie depuis quelques mois sauf que je ne suis pas amoureux d’elle… je ne le serai jamais parce que j’en aime une autre. Mais ça, Alays n’avait pas besoin de le savoir. « Je fréquente moi aussi quelqu’un depuis plusieurs mois. » j’étais fière de ma réponse… j’avais répondu honnêtement tout en restant évasif.

Puis je me suis rendu compte que depuis tout à l’heure je fixais par terre… je n’arrivais pas à la regarder dans les yeux. J’étais déçu d’avoir appris ça, déçu de réaliser qu’il ne se passera jamais rien entre elle et moi. Et j’étais aussi toujours sous le choc de la recroiser. On ne s’était pas vu depuis un an.. à quoi je m’attendais ? à une déclaration d’amour de sa part ? Non ! Il s’est passé pleins de choses en un an, c’est normal qu’elle soit passée à autre chose. Et moi je suis toujours au même stade et je me demande bien quand je vais finir par vraiment avancer.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
◖ athéna.
Je suis arrivé(e) à New Haven le : 02/06/2015 et j'ai envoyé : 303 ans. Je suis d'origine : américaine Je travaille/étudie depuis : six ans et j'ai choisi la filière : sciences de la santé ans et je suis : caissière points. On dit que je ressemble à : k. scodelario Je dois mon jolie minois à : shiya et mon pseudo sur la toile c'est : cap.

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: galays ♦ un jour j'irais vivre en Théorie, parce que là-bas, tout se passe bien.   Ven 10 Juil - 15:10


Un jour j'irais vivre en Théorie.
gale et alays


A l’heure actuelle j’avais à la main une pelle et je creusais sagement la terre pour m’enfoncer le plus profondément possible dans cette dernière. Et comme si mes mensonges ne suffisaient pas, Gale n’hésitait pas à doubler la vitesse à laquelle je m’enfonçais. En effet, la seule question qui lui vint à l’esprit vu celle de la durée de ma fictive relation. Autant dire que je ne faisais que m’enfoncer un peu plus. « Six mois. », répondais-je du tac au tac sans même prendre le temps de réfléchir une seconde à ce que je disais. J’étais loin de la fille si sincère que j’étais habituellement, je frottais d’ailleurs une nouvelle fois mon bras ce qui trahissait la gêne qu’entraînait mes mensonges. Je me levais alors du sol pour me mettre debout un moment, bien trop honteuse pour rester à côté de Gale. Et la curiosité dont je faisais preuve à son égard me piqua le cœur alors que j’époussetais mon pantalon. Il était en couple, depuis quelques mois. Je restais les yeux rivés sur mon pantalon sans pour autant continuer ce que j’étais entrain de faire. C’était comme si mon corps s’était déconnecter et que seule cette phrase restait dans ma tête. Je secouais ma tête histoire de me reprendre avant de reposer mon regard sur Gale. « C’est .. super. », dis-je avec un sourire on ne peut plus faux. Je ne voulais surtout pas lui poser plus de question sur le sujet pour deux raisons : la première étant le fait que ça me ferait trop de mal d’en savoir davantage et la seconde que si je m’aventurais encore sur ce terrain, il continuerait à me questionner et moi à m’enfoncer. C’est donc pour ces raisons que je refusais de creuser davantage le sujet. « Tu sais, ça serait bien qu’on se retrouve autour d’un verre une fois. On pourrait peut-être discuter dans un environnement un peu plus .. adapté. », admis-je en regardant un peu autour de moi. Il est vrai que l’endroit n’était pas vraiment propice à une conversation et encore plus entre Gale et moi. Mais le hasard en avait décidé ainsi. Lui proposer ce genre de chose était aussi une manière pour moi d’espérer le revoir. Et même si nous avions survolé le sujet, je savais pertinemment que le peu de chose qui avaient été dites aujourd’hui n’était rien face à ce qui devait être dit sur le sujet « silence radio d’Alays ». J’étais persuader que Gale en avait gros sur le cœur, fallait admettre que je n’avais pas vraiment été tendre avec lui et je le regrettais énormément. Même si les choses entre nous ne redeviendront surement jamais comme avant, j’admettais sans aucune honte que j’espérais renouer un certain lien avec Gale seulement je ne savais pas comment m’y prendre pour y parvenir. D’ailleurs mentir n’était absolument pas la bonne solution et pourtant c’était exactement ce que j’avais fais. Cela dit, j'espérais que Gale ne comprenne pas dans ma proposition ce besoin que j'éprouvais de le retrouver...
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
avatar
◖ students.
Je suis arrivé(e) à New Haven le : 31/05/2015 et j'ai envoyé : 149 courriel. J'ai : 26 ans. Je suis d'origine : anglais Je travaille/étudie depuis : 6 ans et j'ai choisi la filière : commerce depuis 6 ans et je suis : serveur à mi temps dans un restaurant points. On dit que je ressemble à : dylan o'bryan Je dois mon jolie minois à : .uc et mon pseudo sur la toile c'est : coco

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: galays ♦ un jour j'irais vivre en Théorie, parce que là-bas, tout se passe bien.   Jeu 16 Juil - 19:06




Alays & Gale

6 mois ?? Autant qu’elle prenne un couteau et qu’elle m‘achève de suite comme ça j’aurai moins souffert ! j’étais loin de me douter qu’elle mentait et qu’elle était en réalité célibataire. Tout ce que je vois là c’est que la fille que j’aime depuis longtemps est en couple depuis 6 mois avec un mec. Mais à quoi je m’attendais ?? a ce qu’elle me dise qu’en réalité elle m’aime, qu’elle regrette de m‘avoir envoyé boulet un an plus tôt et qu’on allait quitter le cimetière main dans la main ? Faut revenir sur terre Gale !! « Ah bah c’est super ! » mensonge ! mensonge !! je ne pense pas un mot. C’est loin d’être super ! et voilà qu’elle aussi me dit que c’est super quand je lui ai annoncé que je sortais avec une fille depuis quelques mois. Super alors si tout est super !

J’avais envie de partir, je n’avais vraiment plus envie de rester ici, au cimetière où mon ex est enterrée, en train de parler avec sa soeur que j’aime qui apparemment ne m’aime vraiment pas. La situation était vraiment trop bizarre. « Tu sais, ça serait bien qu’on se retrouve autour d’un verre une fois. On pourrait peut-être discuter dans un environnement un peu plus .. adapté. » la réponse que j’avais envie de donner était non ! j’avais pas envie de la voir et qu’on parle de nos histoires de famille, de nos vies et de nos histoires d’amour. Je n’accepte d’aller boire un verre que dans deux situations : avec ma copine ou future copine, ou avec mes amis. Or, elle n’est pas ma copine ni future copine et je n’ai pas envie qu’elle soit que mon amie. C’était peut-être égoiste de penser de la sorte mais le fait est que je le pense.

Cependant je ne me voyais pas lui dire non. Au fond de moi j’ai envie de la revoir, et je n’ai surtout pas envie de la perdre une seconde fois. Alors si elle voulait qu’on soit juste des amis, je devais prendre sur moi et accepter cette situation. L’avoir comme amie c’était mieux que de ne pas lavoir du tout. Alors j’ai fini par hocher de la tête en lui adressant un sourire un peu crispé. « Bien sûr pas de souci ça sera avec plaisir » Je venais d’accepter d’être uniquement son ami et ça m’a fait une boule au ventre. « Tu as encore mon numéro ? » Je ne savais pas si elle avait gardé mon numéro vu qu’elle ne m’a jais appelé en un an.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
◖ athéna.
Je suis arrivé(e) à New Haven le : 02/06/2015 et j'ai envoyé : 303 ans. Je suis d'origine : américaine Je travaille/étudie depuis : six ans et j'ai choisi la filière : sciences de la santé ans et je suis : caissière points. On dit que je ressemble à : k. scodelario Je dois mon jolie minois à : shiya et mon pseudo sur la toile c'est : cap.

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: galays ♦ un jour j'irais vivre en Théorie, parce que là-bas, tout se passe bien.   Ven 17 Juil - 13:38


Un jour j'irais vivre en Théorie.
gale et alays


Si j’avais encore son numéro de téléphone ! Evidemment que oui. Mais le lui dire alors que je n’ai pas donné de nouvelles pendant un an c’était assez moyen. D’ailleurs, le fait qu’il ait dit oui sans la moindre marque d’hésitation me poussait à croire que tout mon espoir de renouer un lien avec lui n’était pas anéanti. Je lui adressais un sourire que je retirais tout de suite de mon visage pour ne pas paraître trop heureuse de sa réponse, c’était assez mal venu sachant que je l’avais juste ignoré pendant une longue année. « C’est cool. », me contentais-je de répondre dans un premier temps à son accord pour qu’on se revoit. Je fronçais alors les sourcils faisant mine de réfléchir « Oui, je dois sans doute encore l’avoir. Laisse moi vérifier. », je sortais mon téléphone afin de soi-disant vérifier si j’étais bien en possession de son numéro. Bien évidemment, lorsque j’arrivais à la lettre ‘G’, je tombais immédiatement sur le nom de Gale, suivit d’un petit cœur. Mon regard brillait, comment dire que j’étais encore plus désolée de la situation dans laquelle je nous avais mis tout les deux. Je relevais alors le regard vers lui montrant rapidement l’écran de mon téléphone pour qu’il n’en voit pas le contenu. « C’est bon, tu es là. Toujours au même endroit .. », dis-je avant de couper mon téléphone pour le ranger dans mon sac. « Bien. Je vais te laisser tu dois, sans doute vouloir rester seul un moment. Je .. t’écris. », me contentais-je d’ajouter avant de me retourner avec du mal vers la tombe de ma sœur. J’y déposais ma main en signe d’au revoir avant de tourner les talons pour quitter les lieux. Un simple signe de la main en direction de Gale, j’avançais vers la sortie me retournant une dernière fois sur le chemin pour voir Gale de loin avant de quitter les lieux pour de bon .
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
avatar
◖ students.
Je suis arrivé(e) à New Haven le : 31/05/2015 et j'ai envoyé : 149 courriel. J'ai : 26 ans. Je suis d'origine : anglais Je travaille/étudie depuis : 6 ans et j'ai choisi la filière : commerce depuis 6 ans et je suis : serveur à mi temps dans un restaurant points. On dit que je ressemble à : dylan o'bryan Je dois mon jolie minois à : .uc et mon pseudo sur la toile c'est : coco

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: galays ♦ un jour j'irais vivre en Théorie, parce que là-bas, tout se passe bien.   Sam 18 Juil - 19:44




Alays & Gale

J’étais encore tout chamboulé par tout ça… venir au cimetière, revoir Alays, apprendre qu’elle était en couple. Tout ça fait trop d’un coup. Et voilà qu’elle me proposait de se revoir pour boire un verre. Après une longue réflexion intérieure j’ai fini par accepter mais le cœur n’y était pas. Mais j’essayais de faire bonne figure et de ne pas le montrer si bien qu’alays ne remarqua rien. Je lui ai ensuite demandé si elle avait toujours mon numéro étant donné qu’elle ne m’a jamais appelé en un an. « Oui, je dois sans doute encore l’avoir. Laisse moi vérifier. » elle se mit à vérifier sur son téléphone avant de me dire. « C’est bon, tu es là. Toujours au même endroit .. » elle avait donc toujours mon numéro …  rien que l’entendre me dire ça, ça me faisait encore plus mal au cœur. Mais je me suis contenté de lui sourire. « Super ! » faut que j’arrête de dire super à tout et n’importe quoi.

Puis alays m’annonça qu’elle allait me laisser un peu de tranquillité car oui à la base j’étais venu pour me recueillir sur la tombe de mon ex. « D’accord. On s’appelle de toute façon » enfin c’était à elle de m’appeler… mais franchement j’ai un doute sur le fait qu’elle va vraiment m’appeler… elle est douée pour disparaitre de la circulation. Puis alays a alors dit au revoir à sa sœur et je l’ai vu tourner les talons, me laissant là, à côté de la tombe, avec mes pensées.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: galays ♦ un jour j'irais vivre en Théorie, parce que là-bas, tout se passe bien.   

Revenir en haut Aller en bas
 
galays ♦ un jour j'irais vivre en Théorie, parce que là-bas, tout se passe bien.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
☞ such a day :: NEW HAVEN :: Central New Haven :: Downtown New Haven :: Grove Street Cemetery-